La composition des tissus pour la confection des vêtement de travail pour la restauration et les métiers de bouche

La contexture des vêtements de travail pour les cuisiniers, les pâtissiers  et les boulangers reste un élément important dans le choix de la tenue professionnelle. Outre le style, la coupe et le coloris du vêtement de travail en générale, il reste globalement codifié, dans le secteur alimentaire et agro-alimentaire, il faudra prendre en considération la qualité et la composition du tissu principalement blanc qui le constitue, ce pour plusieurs raisons.

Depuis toujours, les vêtements et accessoires textiles pour les métiers de bouche sont composés à 100 % de coton. L’utilisation de cette fibre naturelle dans la confection offre des qualités indéniable dont une forte résistance à la déchirure ( le tissage est généralement serré et plus épais, de 245 à 330 g par mètre carré ), ses propriétés ininflammables, ses qualité d’absorbassions des fluides, sa souplesse, son confort et également sa résistance au lavage récurent. En outre, quand il est convenablement entretenu, tout cela lui donne une durée de vie plus importante.

En revanche on pourra compter parmi ses inconvénients on comptera, son entretien plus difficile, avec un repassage fastidieux et systématique après le lavage, et un rétrécissement aux fortes chaleurs (au-delà de 80°), si le tissu n’a pas été traité préalablement dans les usines de tissage.

Il existe aujourd’hui des mélanges de fibres naturelles et de fibres synthétiques qui altèrent les aspects contraignants de ce dernier : le Polyester / Coton et le Coton / Polyester.

Ces 2 compositions portent pratiquement le même nom mais n’ont pas les mêmes proportions pour chaqune des fibres. En effet au moment du tissage, la première désignation de fibre qui indique la composition se verra en quantité supérieure à la deuxième qui le compose ( voir chaîne et trame ). Une veste ou un pantalon de cuisine Coton / Polyester aura le plus souvent la composition suivante : 65% pour le Coton qui est indiqué en premier lieu et 35% pour le Polyester qui est indiqué en second lieu.

Pour la composition Polyester / Coton, on constatera que c’est le Polyester qui est majoritaire généralement dans la même proportion.

Pour chaque vêtement composé de telle ou telle façon, les qualités et propriétés seront différentes. Quand le Coton est majoritaire, on retrouvera les qualités qui se rapprochent d’un tissu 100% Coton avec une partie des inconvénients en moins. En effet, le Polyester est une fibre totalement synthétique qui n’a pas de réaction sur les lavages à hautes températures et donc qui ne rétréci pas ou peu, ni sur l’altération de la teinture par dégorgement au lavage et qui bénéficie d’un repassage aisé et rapide ( tissu qui ne froisseque très peu )

Les inconvénients que l’on pourra trouver dans ce tissage seront la vulnérabilité à la chaleur ( tissu qui fond à partir d’une certaine température surtout lorsqu’il est la cible de projection de matières incandescentes ), son aspect brillant (qui s’altère au bout de quelques lavages) et son confort moindre ( tissu plus rêche ).

Ceci étant dit, les progrès ainsi que les avancées technologiques dans le secteur de l'habillement et plus particulièrement dans celui des équipements de sport, ont donnés naissance à des tissus en Polyester de grande qualité, absorbants, souples, qui conservent la chaleur et de surcroit confortables telle que les maillots de Football. Un des autres avantages du tissu 100 % Polyester celui qu'il a la propriété de bien supporter le flockage et ce de façon durable.

Quand vous aurez à choisir votre veste ou pantalon de cuisinier, renseignez vous bien sur ces détails qui peuvent vite se transformer en désagréments...

En matière de coût, la qualité 100% Coton reste le moins cher ; C’est pour cela que tous les accessoires comme les tabliers, les tabliers à bavette, les tabliers carrés, les calots, les toques, les tours de cou, les torchons, les essuies verres sont fabriqués dans cette matière.

Tout ces accessoires et vêtements pour la cuisine et la restauration sont fabriqués le plus souvent dans un tissu traité industriellement, de coloris blanc pour être passés à la javel et supporter une fréquence de lavage soutenue.