Lunette de sécurité occulaire, la protection de la vue et la protection faciale

L’œil est particulièrement fragile et vulnérable, la moindre agression ou lésion de cette partie importante du corps humain peut avoir des conséquences allant de la simple irritation à des séquelles irréversibles telles qu’une perte partielle ou même totale de l’acuité visuelle. Les lunettes de protection ont donc pour vocation de protéger ces risques graves mais également toute la partie du visage qui est exposée à des impacts de projectiles ou de liquides agressifs.

L’obligation du port d’un équipement de protection individuelle est souvent ressentie comme une contrainte, car souvent inconfortable et au look douteux.

Les réticences se traduisent souvent par des arguments tels que : La gène, l’incompatibilité avec les taches à effectuer ( vision atténuée ), l’inconfort et la fatigue visuelle.

Il est important pour la santé et la sécurité de toutes les personnes qui travaillent dans des secteurs ou il y a le moindre risque d’accident, de porter des lunettes de protection oculaire.

 

LES DIFFERENTS RISQUES ET CAS D’OBLIGATION DE PORTER DES LUNETTES DE SECURITE

1) Le risque mécanique

 

Il se manifeste dans la plupart des cas, lors de la manipulation de pièces et outillage ( ressort, éclatement, brisure … ) et également lors d’opérations d’usinage ( copeaux, éclats, fragments ). Ce risque existe aussi lors d’importants dégagements de poussière ( action abrasive ) ainsi que lors de projection de liquide bouillant ou de matières fondues.

 

2) Le risque chimique

Ce risque apparaît en milieu industriel lors d’émanations de gaz ou de vapeurs, de poudres ou de contenu d’aérosol.

 

3) Le risque biologique

Il est généralement couru en milieu médical, en milieu agroalimentaire et dans la gestion des déchets. Il est du aux microorganismes, bactéries et virus qui peuvent affecter l’œil.

4) Le risque lié au rayonnement

Il est présent dans de nombreuses activités, dans l’industrie, le secteur médical, chez les artisans et également dans le secteur commercial ( soudure, UV, arc électrique, aciérie, chirurgie, rayons laser, chaleur …. ). Une exposition de l’œil à des sources d’intensité lumineuse élevées peut provoquer des lésions irreversibles aux yeux.

 

LES DIFFERENTS TYPES DE LUNETTES DE PROTECTION

Les lunettes à branches ont les oculaires disposées dans une monture à branche et offrent une protection latérale. Elles peuvent être composées de une ou deux oculaires. Certains modèles à deux oculaires peuvent être équipés de verre correcteur. D’autres modèles peuvent être équipés de faces supplémentaires relevables, en verre blanc ou en verre fumé.

Certaines lunettes à oculaire unique peuvent être portées par dessus des lunettes correctrices.

Ces lunettes sont recommandées pour les impacts et projection à basse énergie et les rayonnements.

Les lunettes masques protègent les yeux au moyen d’un ou de deux oculaires. Elles sont maintenues grâce à un serre-tête élastique qui permet d’assurer une parfaite étanchéité.

Elles sont également munies d’une ventilation qui permet de réduire ou d’empêcher la formation de buée. Ces lunettes masque peuvent être utilisées dans la plupart des cas ; Faibles et forts impacts, projections de liquides, poussières et rayonnements.

Les lunettes à écrans faciaux protègent les yeux mais également le visage et une partie du cou. Elles sont fixées sur un serre-tête. Il existe des écrans faciaux de type relevables ou qui se tiennent à la main sans fixation. Elles peuvent être portées par dessus des lunettes correctrices.

Ces lunettes à écrans sont généralement utilisées pour la soudure qui représente un risque extrême pour la vue. Elles sont utilisées pour les impacts et projections à moyenne et haute énergie, les projections liquides, de métaux en fusion et des solides chauds, pour tous les types de soudure ainsi que tous les types de rayonnements.